,

La semaine des banques centrales : FED et BOJ

Il est des matins, dans le monde merveilleux de la finance, où il n’est point besoin de chercher plus loin ce qui va nous faire « vibrer » pendant la semaine. En général, il faut creuser un peu, chercher ce qui nous motive, trouver une rumeur ou deux, se poser des questions sur l’avenir d’une monnaie, voir envisager la faillite d’une banque ou de plusieurs banques.

Mais aujourd’hui NON ! Pas besoin de chercher plus loin, pas besoin de consulter une voyante, pas besoin d’acheter une boule de crystal, ni de scarifier un agneau à la pleine lune ; cette semaine les marchés ne vivrons que pour et par les banques centrales, AMEN.

Ce lundi ça sera le galop d’échauffement, puisque le Japon et fermé pour la journée de respect aux personnes âgées et qu’Hong Kong et la Chine réouvrent après un week-end prolongé pour célébrer l’automne, d’ailleurs Hong Kong est en hausse de 0.8% et Shanghai suit le mouvement avec une progression de 0.6%.

Mais c’est demain que les choses sérieuses vont commencer, puisque la Banque du Japon va tenir sa séance habituelle et venir, par la suite nous communiquer ses intentions.

Bon, on sait déjà qu’ils ne vont pas nous monter les taux des 3% pour freiner l’inflation galopante et la croissance ingérable qui s’abat sur le Japon depuis des mois, mais nous sommes toujours très intéressés par les déclaration de l’Empereur de la Banque Centrale et ce qu’il pourrait nous annoncer comme nouveau plan de soutien à l’économie japonaise. Pas que nous croyons encore au Père Noël,mais on peut espérer une nouvelle solution miracle qui redonnerait vie aux espoirs déçus des investisseurs depuis environ 25 ans. Qui ne tente rien n’a rien et puis il paraît qu’après la pluie, le beau temps fait inévitablement son apparition.

La Banque du Japon sera donc notre première blanche de la semaine.

La seconde pierre blanche de la semaine, à moins que vous reveniez d’un voyage sur Mars et que vous ayez été plongé dans un sommeil artificiel pour éviter le vieillissement, vous devriez être au courant, puisque ça fait à peut près 10 jours que l’on ne peut plus ouvrir un journal ou allumer une chaîne financière sans tomber sur un reportage d’opinion sur ce que pourrait éventuellement faire – ou pas – la Réserve Fédérale Américaine.

Depuis des mois on se bat à coup de grandes théories fumeuses pour savoir si Janet Yellen, va monter les taux en septembre et si oui, de combien et sinon, quand est-ce qu’elle va finir par les monter pour nous signifier que l’économie, eh ben elle va trop bien et qu’il faut l’empêcher de surchauffer comme un iPhone dans un micro-ondes.

Alors pour être très franc avec vous, il semble peu probable que Janet Yellen et ses Minions nous montent les taux cette semaine. Ou alors c’est qu’on n’y comprend rien, ce qui ne serait pas impossible non plus. Mais actuellement, quand on voit ce qu’on voit, qu’on entend ce qu’on entend, qu’on lit ce qu’on lit, on a bien raison, non seulement de penser ce qu’on pense, mais en plus depenser que la FED ne fera rien.

Mais alors pourquoi se prend-t-on la tête et le reste avec ces foutues banques centrales si l’on sait tous (ou presque, sauf ceux qui reviennent de Mars) que la FED ne fera rien ???

Hein ? Pourquoi ???

Eh bien, mon bon Monsieur, c’est parce que l’on pense sérieusement (sans rire) qu’à la fin de son meeting de deux jours, à savoir mercredi soir, la FED va nous donner des indices qui nous expliqueront très clairement ce qu’ils vont faire dans les prochains mois et quand est-ce qu’ils vont monter les taux et de combien et ils vont monter les taux et qu’en plus ils vont nous donner plein de réponses à plein de questions que l’on se pose depuis des années. D’ailleurs si vous rêvez de savoir ce qu’il y a vraiment dans la zone 51, il faut absolument écouter Madame Yellen mercredi soir.

helicopter_money_cartoon_07-19-2016_large

Bref, pour faire simple, mercredi, la FED devrait nous annoncer qu’ils ne font rien, mais qu’ils se laissent toutes les portes ouvertes à toutes les fenêtres et que l’on verra bien ce qu’ils feront en décembre, ce qui nous donnera plein de choses à discuter pendant les prochaines semaines histoire de faire monter le suspens et de justifier les salaires des types sur les plateaux de CNBC et de BFM TV.

Comme vous le voyez, ce début de semaine s’annonce passionnant et extrêmement diversifié en termes de variétés de sujets.

Pour le reste, l’or est à 1318$, le pétrole est à 43.81$. Dans les news du jour, aux USA entre les différentes attaques du week-end et les élections pour la présidentielles qui entrent dans la dernière ligne droite, il n’y a pas beaucoup de place pour parler d’autre chose que des banques centrales. C’est donc mince, je dirais même plus, très très mince en terme de nouvelles neuves.

Heureusement, le Barron’s a toujours un truc à dire, ils pensent que Hewlett a 35% de potentiel de hausse. Ils pensent que le secteur de la construction a encore de la place pour monter et ils pensent que le Take Over de Bayer sur Monsanto ne sera pas une réussite, pour autant que les autorités le valide, ce qui semble encore loin d’être fait compte tenu de la tronche de Monsanto qui est toujours 20% en-dessous du prix du Take Over.

Dans le reste des nouvelles, Merkel s’est encore pris une veste électorale, ça fait deux week-ends de suite et ça n’a sûrement rien à voir avec l’immigration. Côté chiffres économiques, nous aurons… euh… rien..

Pour le moment les futures sont en hausse de 0.3%, l’Euro/Dollar est à 1.1168, le yen vaut 102, la Livre repart à la cave et se traite à 1.3037. Le Dollar/Suisse s’échange à 0.9789 et l’Euro/Suisse est en pleine excitation à 1.0933. Le Bitcoin vaut 612 $, toujours plus haut et le rendement du 10 ans US est de 1.69%.

Voilà. Pour le reste, le compte à rebours est en place, dans 24 heures on s’excitera sur la Banque du Japon et ensuite on aura 48 heures pour se chauffer pour la FED et réviser nos cours de psychologie appliquée et d’analyse de la gestuelle de la femme grisonnante.

2 réponses
  1. Dahool
    Dahool says:

    Bonjour

    Toujours très bonnes les chroniques matinales de Mr Veillet.

    Je pense que la géopolitique décidera du chaos financier à venir. S’il vient ! Le Japon traîne sa peine depuis pas mal d’années maintenant, pourquoi l’Europe, les States ou la Chine ne dureraient pas autant ? Avec un endettement à 250% par exemple. Ça paraît encore plus facile de le faire si les banques centrales le favorise.

    L’endettement des états n’étant plus un probleme, je théorise que les taux monteront uniquement quand le moyen orient s’embrasera encore plus et qu’il sera trop tard. Ça semble tout proche, hier, les US ont bombardé pour la première fois les troupes officielles syriennes. A priori, pas par erreur. L’attentat canular en France de ce week tombe à pic pour ne pas parler de ce fait plus qu’important.

    N’est ce pas Hitler qui envoyait encore son or à la banque d’Angleterre direction US quelques semaines avant de déclarer la guerre ? Et que la totalité des convois maritimes Eng > US n’ont pas croisé un Uboat ? http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130801trib000778599/quand-la-banque-d-angleterre-revendait-de-l-or-vole-par-les-nazis
    Je suis Da dans les commentaires, ça vaut le détour, je decouvrais les choses…

    Les banques centrales font de la politique voir LA politique et je ne pense pas qu’elles se sont détournés du sentier de la guerre. C’est bon pour l’économie, surtout quand celle ci s’écroule. C’est aussi une volonté.

    La responsabilité du krach à venir est évidente, la main de Poutine le mangeur d’enfants.

    Je rêve de me tromper.

    Est ce que les econoclastes préconisent de stocker des denrées alimentaires ?

    Merci

    Ps: pas dit que ça passe la modération… on verra lol

  2. emmanuel
    emmanuel says:

    La BOJ Change le thermomètre en espérant influencer le temps qu’il fait.
    Coute que coute maintenir au planchait les taux et le Prix des obligations au plus haut.
    Cela commence vraiment à sentir le « sapin » (pas celui de Bercy mais celui des cercueils).
    Mais nous sommes dans l’absolue dans la 4eme dimension.
    En Effet en considèrent que c’est la BOJ qui se transforme en seul et unique créancier du Système il nous faux considérer une Crise de Banque Centrale.
    Et la question est de savoir ce que cela signifie une crise de Banque Centrale…
    Je penche pour une réponse somme toute brutale; à savoir une faillite totale du Système qui se carcinera particulièrement par un écroulement monétaire.
    Avis aux parieurs du Forex… Shorter le Yen a vos marques, ready go…

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *