L’or est un instrument de politique monétaire

Benjamin_Louvet_BFM

« L’or n’est pas une matière première comme les autres. Ce n’est pas uniquement une question d’offre et de demande comme sur le pétrole. L’or c’est plus que ça, c’est aussi un instrument de politique monétaire. »

Par conséquent, l’évolution de l’économie américaine et des discours de Janet Yellen, la présidente de la FED, ont un impact sur les prix de l’or. En effet, l’or, qui n’apporte pas de rendement sur la durée à son propriétaire, revient en position de force dans un contexte de taux 0, où certains parlent même de taux négatifs maintenant.

« La seule question aujourd’hui c’est le rôle de l’or en tant que valeur refuge. »

Pour l’instant, les grands investisseurs ne sont pas encore sur le marché de l’or, mais si certains indicateurs tendent à être dépassés bientôt cela pourrait changer la donne rapidement.

1 réponse
  1. Bouddha Vert
    Bouddha Vert says:

    Merci pour cet éclairage à propos de la « relique barbare », je suis cependant étonné du prix du pétrole que vous suggérez comme obéissant à l’offre et la demande.
    Surtout aujourd’hui avec la déplétion, une offre techniquement et donc capitalistiquement très hétérogène, on voit bien que le prix du pétrole est, malgré tout, obligé de s’inscrire dans une fourchette qui ne fasse pas mourir et le corps qu’il nourrit, avec des volumes suffisants pour soutenir « la croissance ».
    Le prix du pétrole est à mon avis à rapprocher de celui du sang, des armées, de l’occupation etc…
    Certainement pas l’or noir pour rien!
    Surtout dans un modèle sociétal fondé sur la « croissance économique ».

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *