,

BREXIT made in USA

Visiblement il y a un truc qui va falloir arrêter de regarder ces prochaines années, c’est les sondages. Dans la série « ça ne sert à rien et 9 fois sur 10 ils sont faux », nous venons d’en avoir une nouvelle preuve avec l’art et la manière.

Des mois que l’on nous dit qu’Hillary Clinton sera Présidente, encore hier soir tout semblait évident et voici que durant la nuit, soudainement, tout le monde s’est rendu compte que l’Amérique ne se résume pas à Goldman Sacs, les Hedge Funds et la finance. Il y a toute une Amérique en colère qui en a ras-le-bol d’avoir trois jobs pour finir les fins de mois et visiblement, cette Amérique-là, elle vote.

Trump est donc le nouveau Président – ou presque, tant il paraît impossible qu’Hillary revienne de là où elle se trouve. On va donc faire « comme si »… Du côté du monde merveilleux de la finance, on ne peut pas dire que c’est une bonne nouvelle. Dès 4 heures du matin, alors que les première projections en Floride laissaient entendre que Trump était devant et que dans la foulée, il remportait l’état clé de l’Ohio, les futures ont tout de suite donné la tendance ; 100 points de baisse sur le S&P, soit 4.5% dans le rouge. L’arrivée au pouvoir du fascisme à l’américaine ne fait pas plaisir aux investisseurs.

Ce qui est bien c’est que le ridicule ne tue pas. Heureusement.

Finalement, les plus heureux, ce matin, ça doit être les Anglais, puisque le monde entier se foutait d’eux, de s’être « tiré » une balle dans le pied en votant le départ de l’Europe. Eh bien depuis quelques heures, ils ne sont plus les seuls à se sentir idiots.

Le monde entier est sous le choc et la comparaison la plus fréquente que l’on trouve sur les réseaux sociaux, c’est l’élection d’Hitler en 1933, symbolisant le ras-le-bol d’un peuple qui travaille pour rien, sans compter que le programme de Trump comporte certaines similitudes.

Mais au-delà de l’aspect politique, nous allons devoir reprendre notre courage à deux mains et analyser le marché, la finance, la bourse, les attentes et l’avenir ; l’élection de ce clown à la présidence va-t-elle changer complètement la face des marchés financiers ? Le Dollar va s’affaiblir, ok, mais jusqu’où et finalement quel sera le bon moment pour racheter ?

Aujourd’hui sera inévitablement un bain de sang mémorable, cela faisait un bon moment que l’on ne s’était plus fait secouer comme ça, mais ça ne reflète pas forcément les fondamentaux des sociétés américaines. On ne se préoccupe que très rarement de politique, il faudra donc quelques jours pour digérer la nouvelle et puis ensuite, on se contentera de relater les conneries de Trumps dans les «citations du jour » et on oubliera. Indépendamment du choc politique que cela représente pour la planète, les USA ne vont pas s’arrêter de fonctionner parce que leur Président est un idiot, ils ont vécu 12 ans avec la famille Bush et le marché a tout de même fait des plus hauts historiques.

Nous allons donc devoir digérer le fait que les USA auront un Président à moitié taré – pour ne pas dire complètement taré – mais en ce qui concerne la bourse, il va simplement falloir trouver à quel moment Wall Street aura digéré la chose est quand est-ce que ce que ça va commencer à remonter. Souvenez-vous le BREXIT, le matin même c’était la C-A-T-A-S-T-R-O-P-H-E et puis trois jours plus tard, ceux qui avaient osé acheter au fond du trou étaient les rois du monde. Il se pourrait bien que cela se reproduise aux States.

Voilà, que dire de plus. Une fois encore les sondages étaient pourris, une fois encore ils n’ont servi à rien, une fois encore on a négligé le fait que la « masse » du peuple en colère pourrait faire basculer les choses dans le mauvais sens, une fois encore on en à la preuve. Personne ne connait vraiment le programme de Trump, tout comme celui de Clinton d’ailleurs, puisque durant toute cette campagne, on s’est appliqué à jeter de la boue au visage de l’autre, le résultat est là, les USA vont se taper pendant quatre ans un type que personne ne voulait vraiment, qui n’a pas vraiment de compétences, ni de qualités, mais comme le challenge était de voter « contre » un candidat qui déplaisait plus que « pour » un candidat valable, l’Amérique peut constater les dégâts ce matin.

Quand à nous, financiers, traders, investisseurs, il va falloir laisser passer l’orage avant de remettre les mains à la pâte, la bonne nouvelle, c’est que tout ceux qui sont restés « cash » en attendant la fin de l’année pour « sauver les performances », vont être des demi-dieux, à moins que les marchés US nous fassent une « Brexit » et remontent comme un bouchon dans les trois jours parce que, fondamentalement, le Président, on s’en fout. On s’en est toujours foutu et on s’en préoccupe une fois tous les quatre ans, pour se rendre compte trois semaines après qu’il ne peut rien faire ou pas grand-chose.

Nous avons donc attendu jusqu’à aujourd’hui, maintenant on sait ; il va donc falloir attendre un peu à nouveau jusqu’à que la poussière retombe, que le site de l’immigration canadienne se remette en ligne – vu qu’il a crashé durant la nuit quand les Américains ont vu que Trump avait 95% de chance de gagner – et ensuite on y verra plus clair. En tous les cas, ce n’est pas encore ce matin que l’on va pouvoir regarder les « fondamentaux » et parier sur la qualité de telle ou telle entreprise. Nous sommes définitivement encore en plein « Muppet Show » et la marionnette avec les cheveux orange n’a pas fini d’apparaître à la télé.

Alors voilà, le clown est au pouvoir et même s’il est un peu tôt pour se remettre 1) de la gueule de bois et 2) du fait que la moitié des Américains soient suffisamment en colère pour élire ce truc, nous allons essayer de nous remettre dans le bain de la finance.

Parlons statistiques. Il faut savoir qu’entre l’élection (aujourd’hui) et la prestation de serment, quelque part en janvier, sur les 22 élections présidentielles, le marché monte 64% du temps. La meilleur performance revient à Hoover en 1929 qui avait affiché une performance de 13% entre les deux dates, juste avant de devenir le Président du premier KRACH boursier de l’histoire de Wall Street. La pire des performances revient à Barack Obama, qui lui avait élu juste après la déconfiture de Lehman Brothers, entre son élection et la prestation de serment, le marché s’était effondré de prêt de 20%, mais sur ce coup là, ce n’était pas de sa faute… Il est donc difficile d’en tirer des conclusions en fonction du parti ou de l’époque ou du candidat. Ce qu’il faut retenir, c’est que 64% du temps, ça monte… Tout espoir n’est donc pas encore perdu.

mw_graphics_2016post_election_laggards_1108

Dans l’immédiat, l’Asie a moyennement apprécié la nouvelle, le Japon se pète la figure de près de 6% et Hong Kong est en apnée en baisse de 3.5%. La Chine s’en contrefiche et recule paisiblement de moins d’un pour cent.

Évidemment que l’or est en folie, il frise les 1334$, bien que Trump n’ait pas encore déclaré que le Vreneli serait la nouvelle monnaie américaine, mais qui sait, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Et le pétrole est toujours en dépression à 43.50$.

Pour essayer de rester positif et pour survivre à l’ère Donald Trump, la Californie et le Massachusetts ont accepté la légalisation de la « marijuana récréative », alors que plusieurs autres états ont accepté la marijuana médicale. Bien que le Washington Post mentionne que ce n’est pas certain que ça dure sous l’administration Trump.

Donc voilà, les futures sont en baisse de 5% – heureusement, à moins 5%, on est « stoppé à la baisse », ça sera donc plus difficile de baisser plus loin. Plus difficile, mais pas impossible. L’Euro/Dollar est passé de 1.10 à 1.1269 pendant la nuit, et là il n’y pas de « stop ». Je ne vous parle même pas du Peso Mexicain. La bonne nouvelle, c’est que du coup, la Livre remonte un peu, puisque les Anglais sont moins ridicules soudainement.

Voilà, je crois qu’il n’y a plus besoin de tergiverser plus loin que ça. Trump est Président, c’est une catastrophe pour les USA, mais en même temps, ce n’est pas la première fois qu’ils se ridiculisent aux yeux du reste du monde, mais à la fin ils s’en sortent toujours et puis le marché s’en remettra, comme il s’en remet toujours. En ce qui me concerne, je vais m’occuper de trouver des niveaux d’entrée pour les prochains jours. Je reste persuadé que la fin d’année ne sera pas si moche que ça. Va même peut-être falloir creuser du côté de la pharma et de la Biotech, maintenant que Clinton ne sera pas là… Et puis l’armement devrait plutôt bien fonctionner ces prochains temps.

Je ne vais donc pas vous saouler plus longtemps avec tout cela. Personnellement je me déconnecte pour la journée, tellement ça va être fatiguant. Côté chiffres économiques il y aura le Trade Balance en Angleterre, les nouvelles demandes d’hypothèques aux USA, pour ceux qui ne sont pas encore partis au Canada et les inventaires du pétrole, mais pour être franc, suis pas certain que l’on se prenne la tête avec ce genre de détails alors qu’il va falloir lutter contre la gueule de bois toute la journée. Et puis les trimestriels du jour, on s’en fout.

J’aimerais vous souhaiter une bonne journée, mais j’ai comme l’impression que ça va être compliqué. En attendant, on peut se rassurer en se disant que nous on a Schneider-Ammann, Parmelin, Sommaruga, Burkhalter, Leuthard, Maurer et Berset… Finalement, ils ne sont pas marrants, mais un peu plus stables.

teitt

À l’heure où je vous parle, les derniers chiffres disent que Trump a 95% de chance de passer la rampe, il suffirait qu’il gagne la Pennsylvanie et l’affaire sera classée. Un miracle est toujours possible pour Hillary, mais franchement, à moins que l’on nous annonce que Trump a participé à l’organisation du 11 septembre, on voit assez mal comment ça tournerait. En tous les cas, les démocrates quittent le QG de campagne d’Hillary en pleurant, l’espoir semble donc bien ténu…

10 réponses
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Stop arretons le delire.
    Me concernant cela me semblait tellement evident que Trump allait l’emporter que j’aurai du parier.
    Mais bon je ne suis pas joueur.
    Stop arretont les conneries et les commentaires vaseux.
    Le premier a feliciter Trump c’est Poutine.
    La donne aurait ete differente Avec Hilary.
    Entre la Guerre civile aux USA (assez peu porbable) et une 3eme guerre mondiale, je prefere la premiere Option.
    Arretons les commentaires debiles sur la prochaine fin du monde.
    Avec Hilarry celle ci etait probable.
    Avec Trump soit on Aura un nouveau Reagan et auquel cas c’est plutot une bonne Chose.
    Soit un Bush fils, auquel cas rien de bine neuf.
    Je fais le pari que nous pourrions avoir un nouveau Reagan.
    Un type qui va surprendre les cretins.
    Et qui va surtout faire le menage.
    Les jeunes la classe moyenne les Noir americains les hispaniques tout le monde a vote Trump pour dire: cela suffit.
    RDV Avec les legislative en Allemagne, et les presidentielles en France.
    Et preparez vos cintures, parachures, air bag and so on…
    Et oui la nature a horreur du vide.
    A force de brasser du vent nos mediocrates vont finir par passer a la trappe…

  2. Dahool
    Dahool says:

    Bonjour

    Permettez moi,

    « Visiblement il y a un truc qui va falloir arrêter de regarder ces prochaines années, c’est les sondages. Dans la série « ça ne sert à rien et 9 fois sur 10 ils sont faux », nous venons d’en avoir une nouvelle preuve avec l’art et la manière. »
    Ils sont faux ou ils se trompent ? S’ils sont faux, c’est, qu’à l’origine, ils sont manipulés. Et c’est mon avis donc,
    « Des mois que l’on nous dit qu’Hillary Clinton sera Présidente »
    Que penser du « des mois que l’on nous dit que Juppé sera président » ?

    « L’arrivée au pouvoir du fascisme à l’américaine ne fait pas plaisir aux investisseurs. »
    Vous auriez pu terminer par « ils préfèrent la dictature actuelle ».
    1 partout. Je ne pense pas qu’il soit fasciste, je l’espère.

    « une fois encore on a négligé le fait que la « masse » du peuple en colère pourrait faire basculer les choses dans le mauvais sens » .
    Et oui, finalement, le peuple, il est pas complètement con, il n’a pas gobé bêtement la propagande outrancière de ces derniers mois. Il est encore en vie, et ça, ça fait plaisir.

    « Et puis l’armement devrait plutôt bien fonctionner ces prochains temps. »
    Ou pas ! C’eût été nettement plus avec killary, d’ou le surnom. Trump, à priori, ne veut pas faire la guerre partout sur la planète et au delà. Un peu plus sage on dirait. C’est mon principal argument en sa faveur.

    Bref, mes excuses de ne pas partager votre chagrin. C’est la première fois que je n’apprécie pas la chronique matinale de Mr Veillet et j’espère que ce site me premettra de le dire. Je vais continuer à vous lire, ça ne change en rien la qualité de votre travail et de vos analyses toujours pertinentes. Sauf aujourd’hui, lol.

    Ce n’est pas la fin du monde mais le début d’un nouveau. Souhaitons juste qu’il soit meilleur pour le plus grand nombre. on verra.

    Nous vivons de grands moments. Historique !

  3. jmg
    jmg says:

    reagan était un acteur de serie, même pas B …trump est un homme d’affaires , l’un apprenait bien ses textes et croyait dur comme fer que ça allait le faire et tout le monde l’ adore maintenant ( alors qu’il craint un max ) ; trump fera ce qu’il sait faire, même si on ne le sait pas encore trop bien ce qu’il sait faire ….et la sorcière aux e-mails frelatés est corrompue jusqu’au la moelle, dans la moelle de sa moelle . l’article est un peu une eau tiède , jugement sur une personne lapidaire et peu sûr ( à moitié taré …pourquoi à moitié ? ) personne , qui cependant a mené une campagne hors du commun , une stratégie hors des sentiers des com’ habituels , la pression était sur lui , tous les médias contre lui, pression constante, même son camps était contre lui ,il a gardé le cap, il a parlé aux ricains sans faillir, il boxé et tenu la distance et finalement c’est lui qui a mené de bout en bout la campagne. on s’en aperçoit maintenant. il a toujours mené , animé, débatu, ringardisé cette pauvre sorcière démoniaque / crate . personnellement j’ai parié hier trump à 52 % , mes copains sont verts de rage, ils veulent ma peau mais je les aime quand même , ils sont beaux avec leur bonne figure de losers, ils me doivent une bouffe et pas chez macdo , nonononon ! avec du rouge du vrai , du français et pas de meufs avec des plumes genre repas d’affaires à la con ! non un resto à Lyon dans un bistrot bien lyonnais, loin de cette mondialisation pour les nuls ! de ce libéralisme pour les nuls ! brexit 1 , usxit 2 , hollanndeettoutesacliquexit 3 , et après l’uexit . finalement l’année 2016 sera peut-être une bonne année , une année bouffonne mais une bonne année . quant au dessin bouton twitt / bouton nuke …ce serai plutôt avec la sorcière qu’il faudrait faire ce genre de blague , non ? enfin bref , on croise les doigts quand même , hein on sait jamais 🙂 mais bon trump construit généralement des tours, il ne les détruit pas…lui ! et pour finir le scoop : je suis un fervant supporter de Bernie Sanders , et oui , lui aussi a fait une campagne admirable, la sorcière ne pouvait pas gagner , la sorcière l’a volé, v-o-l-é ! trop indigne, même Tatie Danielle est plus gentille qu’elle 🙂 alors elle a perdu, normal . personne n’en veut même pas Sanders au fond .

  4. Econo-lover
    Econo-lover says:

    Je serais tenté de dire, que c’est moins pire que la mère hillary !

    Les 2 points positifs (si mise en oeuvre… ce qui n’est pas sure pour autant…) :
    -Le risque de 3eme guerre comme le voulait la grognasse s’éloigne un peu
    -La FED pourrait voir son havre de paix (… et de pognon) chahuté

    Champagne…

  5. Econo-lover
    Econo-lover says:

    J’oubliais, j’espère que les merdias et autres cabinets de sondage ce sont rendus compte que le peuple ne les écoutait plus….
    clinton c’est pris une veritable branlée et non un  »petit » 1% pret comme prévu !!!

    J’aime les analyses du jour des médias du genre  »on l’avait pas vu venir »… bien sure que si, mais vous ne vouliez pas le dire…

    La démocratie va finir par agacer les parasites…

  6. Bibiphoque
    Bibiphoque says:

    On peut aussi considérer qu’un homme qui veuille sortir de l’OTAN, renouer avec la Russie, faire une politique de relance dans son pays et laisser la Russie s’occuper de détruire DAECH n’est pas un homme si fou que ça. Les financiers, les boursicoteurs même si vous faites mines de vous mettre du côté des peuples, selon moi, vous êtes bidon !!!

  7. Econo-lover
    Econo-lover says:

    Message @Trump : pense à mettre un gilet par balle… une balle perdue est si vite arrivée!

  8. Bouddha Vert
    Bouddha Vert says:

    La politique de Trump a l’international semblait plus sage que celle de Clinton, malheureusement il vient de s’enticher de Newt Gingrich aux affaires étrangères, ARGH!!
    Quelles réponses à la colère de son peuple sans travail.
    Quid de la mondialisation, des transports associés, des traités de libre échange
    Quid du charbon des USA, du climat.
    De la redistribution en cours de la puissance dans le monde.

    La donne n’aurait pas été différente pour Clinton, mais l’option guerre était affichée…
    Il faut dire que c’est un contexte qui permet une complète expression de la réaction.

    Il reste surtout que la fonction de président dans une fédération comme les USA, face à des instances en places difficiles à manipuler ne conférera pas beaucoup de pouvoir à Trump, d’autant plus que ses soutiens de poids pour la composition de son gouvernement appartiennent totalement aux républicains pur jus.

  9. Thibaut Chessé
    Thibaut Chessé says:

    Bonjour Monsieur,

    L’idée du groupe des Econoclastes est de permettre le débat contradictoire entre ses membres.
    Notamment Jacques Sapir ou Liliane Held-Khawam représentent une pensée alternative à celle de Thomas Veillet ou Steen Jakobsen, qui par-delà des opinions pouvant vous déplaire, permet de tenir nos lecteurs continuellement informés sur les événements financiers.
    Notre objectif est d’offrir à nos lecteurs un éventail d’opinion d’expert provenant de milieux différents pour que la multiplicité des points de vue fasse progresser leur sens critique.

    Nous vous souhaitons une très bonne journée et vous remercions pour votre commentaire,
    Les Econoclastes

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *